Cinq grands constats pour réussir sa vie professionnelle

C’est avec enthousiasme et générosité que Nathalie Tremblay, présidente de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), s’est adressée, le 10 novembre dernier, aux étudiants de l’Université Laval afin de partager un peu de son savoir et de son expérience.

Le parcours professionnel de Mme Tremblay, comptable agréée de formation, est impressionnant. Sa carrière débute chez Samson Bélair/Deloitte & Touche à titre de comptable agréée. Dans les années qui suivent, cette femme dynamique se joint à la fonction publique, où elle travaille notamment auprès du Vérificateur général, à la SAAQ, au ministère des Finances et au Secrétariat du Conseil du trésor. C’est en 2005 qu’elle revient à ses anciennes amours, la SAAQ, pour y occuper le poste de vice-présidente et directrice générale du Fonds d’assurance avant d’être nommée, en 2010, présidente de l’entreprise.

Mûre de sa longue expérience du milieu des affaires, Mme Tremblay expose cinq grands constats qui vous inciteront à déterminer ce que vous pouvez faire aujourd’hui pour réussir demain.

1) L’importance de la connaissance de soi et de ses habiletés personnelles

Saviez-vous qu’il existe plusieurs outils pour parfaire votre connaissance de vous-même, de vos forces et habiletés? Vos aptitudes sont-elles de nature stratégique, communicationnelle, interpersonnelle ou analytique? Qu’est-ce qui vous anime et vous pousse à vous dépasser?

Ce questionnement amènera des réponses qui permettront de mieux vous connaître et vous aideront à vous positionner autant sur le marché du travail qu’en entreprise. Un marketing de soi accrocheur et personnalisé vous différenciera de vos collègues.

« Afin de vous distinguer davantage, vous devez jumeler expertise et savoir-être, explique Mme Tremblay. Plusieurs habiletés personnelles composent ce savoir-être, et la maîtrise de celles-ci sera garante de succès dans votre vie professionnelle. » Parmi ces habiletés, on retrouve la communication, le leadership, les relations interpersonnelles et le sens stratégique. Développer votre savoir-être contribuera à l’avancement de vos dossiers et au cheminement de vos idées dans l’entreprise.

2) L’art de bien comprendre son organisation et sa culture

Chaque entreprise possède une histoire, une mission, des valeurs, des façons de faire et des règles qui lui sont propres. Cette culture s’articule autour de certains éléments visibles, tels que l’organigramme, les manuels de procédures, les rapports annuels, mais surtout autour d’éléments intangibles, notamment les réseaux informels et les personnes influentes.

Des sous-cultures peuvent également se créer au sein d’une même entreprise. « Il est important de prendre le temps de développer votre compréhension de l’organisation et de relever les instruments mobilisateurs pour établir une connaissance à la fois globale et détaillée de sa culture, précise Mme Tremblay. Une année complète est généralement nécessaire pour se familiariser avec celle-ci. » Cette compréhension est essentielle pour manœuvrer efficacement dans l’entreprise et faciliter votre intégration.

3) L’importance de se positionner dans une organisation

Se positionner, c’est-à-dire acquérir une position déterminée dans l’entreprise, s’accomplit normalement par l’obtention d’un poste au sein de celle-ci. Le positionnement requiert parfois de faire des choix de carrière qui peuvent, à certains moments, vous éloigner du chemin traditionnel. « Ce pas de côté est parfois nécessaire pour apprendre son métier et les rouages d’une organisation », ajoute Mme Tremblay. Lorsque vous optez pour l’une de ces voies moins fréquentées, il faut s’armer de patience, car l’issue n’est pas toujours connue. C’est pourquoi le poste que vous occuperez dans l’entreprise doit vous convenir et répondre à vos attentes.

4) L’importance de l’être humain

L’être humain est au cœur de la vie professionnelle, tant du côté des équipes de travail que du côté du service à la clientèle. La compréhension de la nature humaine est un atout à ne pas sous-estimer. « Très souvent, ce sont des enjeux humains qui ralentissent la progression des projets, déclare Mme Tremblay. Le problème n’est pas nécessairement lié au dossier en tant que tel, mais il relève plutôt de l’environnement autour de celui-ci. » Il est alors souhaitable de faire preuve de psychologie et de stratégie pour atteindre les objectifs visés.

5) Avez-vous un plan de carrière? Hâtez-vous lentement!

Selon Mme Tremblay, il est normal, à la sortie de l’école, de ne pas savoir par où commencer. Plutôt que d’accorder une importance démesurée à votre plan de carrière, elle suggère d’adopter une approche proactive. « Il existe trois types de personnes : le type qui participe au défilé, les individus qui regardent le défilé du haut des gradins et ceux qui ne savent même pas qu’il y a un défilé », rapporte Mme Tremblay. Soyez au cœur de l’action en saisissant les opportunités et en utilisant les outils offerts par votre milieu scolaire.

Mme Tremblay utilise l’expression paradoxale « hâtez-vous lentement » pour expliquer qu’une carrière se bâtit progressivement, étape par étape. Dans un monde où le rythme quotidien est effréné, il est important de prendre le temps de cheminer professionnellement, de s’établir dans une organisation et d’y faire sa place. Dans les moments plus difficiles, osez demander conseil aux personnes qui sont pour vous une source d’inspiration.

Prenez part au défilé, démarquez-vous et créez votre recette gagnante du succès!

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas publié)

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>