Deux façons de faciliter votre entrée sur le marché du travail

Enfin! Vous avez votre diplôme en poche et êtes maintenant prêts à affronter le monde du travail! Vous peaufinez votre CV, mettez à jour votre compte LinkedIn, faites du réseautage, multipliez les entrevues, fréquentez les foires aux emplois… Mais si vous êtes comme moi, et n’avez pas eu la chance de faire un stage ou de travailler dans votre domaine d’étude lors de vos études universitaires ou collégiales, tous ou presque vous diront que vous n’avez pas l’expérience requise pour occuper l’emploi en question.

Vous devez donc trouver une manière d’aller chercher de l’expérience avant d’entrer sur le marché du travail. Voici deux propositions qui vous aideront grandement à acquérir l’expérience nécessaire pour décrocher un emploi dans votre domaine d’étude.

Le bénévolat

Vous vous dites sûrement : «Du bénévolat? Est-ce vraiment nécessaire?» Eh bien, vous seriez surpris de voir comment cela pourrait vous aider à cheminer dans votre carrière. Lorsque je suis sortie de l’université avec un baccalauréat en communications en poche et aucune expérience dans ce domaine, j’ai décidé de me tourner vers le bénévolat pour en acquérir.

J’ai découvert qu’il existait plusieurs sites Web promouvant l’action bénévole, comme jebenevole.ca, desservant la région de l’Outaouais et des Laurentides. Vous pouvez y trouver toutes sortes de demandes de bénévolat pour des organismes ou des institutions. Dans mon cas, j’étais à la recherche d’un poste relié aux communications, et quel ne fut pas mon étonnement de constater que plusieurs organismes étaient à la recherche! J’ai alors eu la chance de travailler avec deux organismes à but non lucratif de ma région.

Il existe aussi le site Web du Centre d’action bénévole de Montréal (cabm.net) qui vous propose toutes sortes de moyens de trouver du bénévolat en choisissant le type d’activité bénévole qui vous intéresse. Vous pouvez même trouver des opportunités de bénévolat à distance. D’autres sites Web comme Centre d’action bénévole de Québec (cabquebec.org), Réseau de l’action bénévole du Québec (rabq.ca) et Bénévoles Canada (benevoles.ca) peuvent aussi vous être utiles.

Vous pouvez aussi aller vous-même vers des organismes à but non lucratif de votre région qui vous tiennent à cœur et offrir vos services reliés à votre spécialisation. Par exemple, si vous détenez ou êtes en voix d’obtenir un diplôme en traduction, offrez-leur vos services en la matière.

Soyez à l’affût des évènements à grand déploiement dans votre région, par exemple, un festival. Les organisateurs sont toujours à la recherche de bénévoles pour combler différents postes. Qui sait? Peut-être vous offriront-ils un emploi à la fin de votre engagement.

N’oubliez pas que même si vous faites du bénévolat dans un domaine autre que le vôtre, vous pouvez quand même acquérir des compétences précieuses aux yeux de futurs employeurs. Le leadership, l’esprit d’équipe, la communication, la débrouillardise et la capacité d’adaptation, en sont quelques exemples.

Les stages

Les stages sont une autre excellente manière d’aller chercher l’expérience dont vous avez besoin. Pour ma part, je suis tombée par hasard sur une annonce de stage sur le site Web de l’université où j’ai gradué. Vous pouvez faire de même et consulter les offres de stage offerts sur le site Web ou le babillard de votre université.

Sinon, rien ne vous empêche de faire des recherches dans les petites et grandes entreprises de votre région pour des stages offerts aux étudiants ou aux diplômés. Vous seriez surpris du nombre d’entreprises qui cherchent à engager des stagiaires. Si vous dénichez un stage dans une petite entreprise, votre expérience sera encore plus attrayante aux yeux des employeurs, en raison des grandes variétés de responsabilités étant donné le nombre restreint d’employés.

Faire un stage vous permet aussi de vous familiariser avec l’emploi avant de l’occuper réellement. Vous pouvez ainsi canaliser ce que vous aimez et ce que vous n’aimez pas du métier, et de cette manière, mieux cerner la branche dans laquelle vous voulez travailler. Spécialement dans un milieu très général, comme les communications, où les possibilités sont infinies.

Les stages vous permettent aussi de vous faire des contacts et vous bâtir un réseau professionnel. Vous pouvez obtenir d’excellentes références pour votre curriculum vitae et il y a même des possibilités d’être engagé à la fin de votre terme.

Par contre, un stage n’est pas toujours rémunéré, mais consolez-vous, cela reste une excellente façon d’acquérir de l’expérience dans votre domaine de prédilection et de donner de la valeur à votre curriculum vitae.

Bien sûr, n’attendez pas d’avoir terminé vos études avant d’appliquer ces astuces; commencez dès maintenant et vous aurez une longueur d’avance sur tout le monde! Bref, la recherche d’emploi après l’université n’est définitivement pas chose facile, mais ne vous découragez pas; la patience et la persévérance finissent toujours par payer!

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas publié)

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>