Expériences d’alternance travail-études et stages

Lorsqu’une personne planifie sa carrière, une expérience de travail est essentielle pour aider à décider si une profession ou un milieu de travail lui convient. Si vous êtes encore aux études, de nombreux établissements d’enseignement proposent divers programmes d’apprentissage intégré au travail qui vous permettent d’obtenir une telle expérience. Renseignez-vous : vous pourriez être surpris de voir à quel point une expérience de travail peut être déterminante et combien elle vous aidera à comprendre si un emploi vous convient véritablement.

Points saillants

  • Apprentissage expérientiel

  • Stages

  • Expérience travail-études

Apprentissage expérientiel

Les stages et les programmes de travail-études sont tous deux des formes d’apprentissage expérientiel, ou apprentissage intégré au travail. On peut aussi désigner comme de l’apprentissage expérientiel :

  • l’apprentissage communautaire;

  • le bénévolat;

  • l’implication communautaire;

  • l’apprentissage par le service communautaire.

L’essentiel est que l’apprentissage expérientiel est une forme d’apprentissage engagé qui combine d’une part théorie et études, et d’autre part expérience pratique. Tous les programmes d’apprentissage expérientiel bonifient l’expérience des études en prévoyant une variété de stages de travail apportant de précieuses leçons pratiques. Vous avez besoin d’une expérience de travail, et de nombreux établissements d’enseignement ont créé une grande variété de programmes d’apprentissage expérientiel qui vous aident à l’obtenir avant de recevoir votre diplôme.

Stages

L’Association canadienne des programmes de stages définit un stage comme une période prolongée d’expérience de travail rémunéré, habituellement d’une durée de 12 à 16 mois, qui fait partie intégrante d’un programme d’études postsecondaire.

Les stages peuvent prendre diverses formes, tout dépendant des modalités que vous, votre école et votre employeur recherchez. Voici quelques aspects communs des stages :

  • ils prévoient des périodes de travail successives d’une durée de 8 à 16 mois. Les étudiants en génie, en sciences ou en administration des affaires font en général des stages après leur avant-dernière année d’études;

  • ils peuvent être rémunérés ou non. Dans les secteurs des sciences sociales ou des industries culturelles, un stage peut être à mi-temps et non payé pendant l’année académique, puis à temps plein pendant l’été;

  • ils offrent une occasion d’obtenir de l’expérience de travail après la fin des études. Les stagiaires peuvent ne pas être rémunérés ou recevoir un traitement selon leur apport.

Pour découvrir quels genres de stages – ou autres possibilités d’apprentissage expérientiel – sont offerts par votre école, consultez le personnel du centre de carrières ou vos professeurs. Faites-le aussitôt que possible pour ne pas rater d’échéance importante. Si votre école offre des possibilités, profitez-en même si vous devez retarder l’obtention de votre diplôme. Une expérience de travail revêt une valeur inestimable. Tuyau : De nombreux employeurs présentent des possibilités de stage dans leurs sites Web. Faites une recherche auprès des employeurs qui vous intéressent pour découvrir ce qu’ils offrent.

Expériences d’alternance travail-études

L’Association canadienne de l’enseignement coopératif décrit l’alternance travail-études comme étant un programme alternant périodes d’études et périodes de travail dans les domaines pertinents des affaires, de l’industrie, du gouvernement, des services sociaux et des professions.

Au contraire des stages qui confèrent une expérience de travail vers la fin du programme d’études, les programmes coop alternent habituellement des périodes de travail et d’études à chaque année. Dans la plupart des universités et collèges, les étudiants qui veulent participer à un programme coop doivent s’y inscrire dès qu’ils présentent leur demande d’admission. Le nombre de places est souvent limité, donc renseignez-vous sur les possibilités aussitôt que possible.

Si vous êtes intéressé à un programme coop, vérifiez ce qu’offre votre établissement. L’application des connaissances théoriques acquises dans les cours à des situations de travail peut être la meilleure façon d’apprendre. Les programmes coop vous permettent de constater comment la matière étudiée en salle de classe se traduit véritablement dans le monde réel.